PMA pour toutes : Marlène Schiappa tacle Laurent Wauquiez et précise le calendrier (VIDEO)

PMA pour toutes : Marlène Schiappa tacle Laurent Wauquiez et précise le calendrier (VIDEO)

Interrogée sur France 3 pour savoir "qui sont les cyniques", un mot prononcé par le président de la République à Athènes, qu'elle dit utiliser "souvent", Marlène Schiappa a cité Laurent Wauquiez, candidat à la présidence de LR.

"Par exemple quand Laurent Wauquiez fait semblant de ne pas comprendre qu'on parle de la PMA (procréation médicalement assistée) et pas de la GPA (gestation pour autrui) et qu'il mélange à dessein pour faire peur et instrumentaliser un certain nombre de débats, je trouve que c'est assez cynique en effet", a-t-elle dit.

Mercredi, Laurent Wauquiez a dit craindre "à terme une marchandisation du corps de la femme".

Marlène Schiappa a par ailleurs précisé que seul le calendrier de la réforme serait connu l'an prochain après avoir promis la réforme elle-même pour cette date.

"En 2018, a priori fin 2018, il y aura des Etats généraux de la bioéthique, dans le cadre de la loi bioéthique. Dans ce cadre, nous débattrons effectivement de la PMA et le gouvernement proposera d'ouvrir la PMA", a-t-elle déclaré dimanche.

En pratique, cela signifie qu'une nouvelle loi ne pourra pas intervenir qu'en 2019.

La PMA regroupe les techniques médicales consistant à manipuler spermatozoïdes et/ou ovules pour aboutir à une fécondation et aider un couple infertile ou une femme à avoir un enfant. Elle est exclue pour l'heure aux femmes célibataires et homosexuelles.

Souvent associée au débat sur la PMA, la gestation pour autrui (GPA), soit le fait d'avoir recours à une "mère porteuse" qui mettra au monde un enfant pour le compte d'un couple tiers, est interdite en France.

"La GPA n'est pas à l'ordre du jour" et ne sera "pas proposée par le gouvernement au cours de ce quinquennat", a rappelé Marlène Schiappa, précisant qu'elle était contre à titre personnel.

Laisser une réponse