Brésil :une personne LGBT meurt chaque jour

Brésil :une personne LGBT meurt chaque jour

Près de 1600 personnes sont mortes dans des attaques motivées par la haine au cours de ses quatre dernières années au Brésil, selon Grupo Gay da Bahia , Une personne LGBT meurt chaque jour dans ce pays de 200 millions. Et encore, les chiffres sont sous estimés car la police ne retient pas, bien souvent, le crime homophobe .

Alors que le Brésil montre une image d’un pays tolérant, avec le plus grand défilé de la gay pride du monde, à Sao Paulo, la criminalité dans les rues est en hausse de 24 pour cent et les homicide ont augmenté de 15 pour cent, surtout à Rio de Janeiro .

La réputation quasi-mythique du Brésil pour être un pays de tolérance était justifié .
La démocratie a remplacé la dictature militaire, et les gouvernements brésilien ont introduit de nombreuses lois visant à améliorer la vie des minorités sexuelles.

En 1996, Le Brésil a été parmi les premiers à offrir des médicaments antirétroviraux gratuits aux personnes vivant avec le VIH et en 2004, le Brésil est devenu le premier pays d’Amérique latine à reconnaître les unions de même sexe , et il a été parmi les premiers à permettre aux couples homosexuels d’adopter les enfants. En 2013, le mariage homosexuel était légalisé .

Certains observateurs suggèrent que les politiques gouvernementales libérales se sont peut être trop éloignées des mœurs sociales traditionnelles.

La violence anti-gay, soutiennent-ils, peut être attribuée à la culture machiste du Brésil de machisme et surtout par le christianisme évangélique, exportés des États-Unis, qui est ouvertement opposé à l’homosexualité.

Les évangéliques représentent près d’un quart de la population du Brésil, en hausse de 5 pour cent , et les chefs religieux atteignent des millions de personnes à travers les centaines de chaines de télévision et de radio qu’ils ont achetés au cours des dernières années.

gaydial.com

Laisser une réponse